ArTiSiS

Au cinéma ce soir…

Je reviens du cinéma où j’ai vu le nouveau Terminator : Terminator Renaissance.

terminatorren

Dilemme que de faire la critrique de ce film…car j’ai trouvé ce film à la fois bon et mauvais Wink ….pas clair le gars pour le coup Razz
Bon et bien commençons ; je suis allé voir ce film en fan de la première trilogie Terminator, et c’est justement ça l’erreur…ce film est trop éloigné de ce qu’était la première trilogie ; il y a trop d’incohérences (temporelles et scénaristiques) par rapport à ce que l’on connait avec les trois premier volets. L’histoire de cet opus se situe en 2018, après le Jugement Dernier qui se déclenche dans Terminator 3 ; on retrouve donc tous les personnages que nous connaissons pour les avoir vu dans le troisième opus. Quand je parle d’incohérences c’est notamment au niveau de l’âge des personnages qui ne correspond pas avec les faits futurs…enfin passé…enfin pour ceux qui ont vu les trois premiers volets vous comprennez ce que je veux dire Grin pour les autres désolé Razz. Puis au niveau de l’action de « bataille » entre les humains et les machines, dans les anciens opus il semblait impossible de « transpercer » une de ces machines sans arme lourde, voir très lourde Wink, ici un simple M4 (arme de base de l’armée américaine) de calibre 5.56 permet de tirer à travers le crâne d’un cyborg…ça semble ici trop facile de détruire cet ennemi. Et puis l’environnement du décor est très éloigné de cet vision apocalyptique que l’on pouvait entrevoir dans les anciens volets, et même dans la série « Sarah Connor Chronicles », on a ici droit à un décor certe dépouillé mais on a pas l’impression de se trouver à la suite d’une guerre nucléaire : dans les vues du futur que l’on pouvait voir dans la première trilogie il faisait toujours nuit sur Terre (la nuit nucléaire quoi… ), le sol jonché de squelettes humains…non ici quasiment aucun cadavre à l’horizon, une végétation bien présente dans certaines scènes et il fait jour…quand il ne fait pas nuit Grin (j’l’aime bien celle-là Wink ) ; le seul truc c’est que dans le futur (en 2018 quoi) quand il fait nuit il pleut et quand il fait jour il fait beau : c’est cool pour le jardin ça Grin Et ce côté d’incohérences avec la première trilogie est accompagné, de manière assez paradoxale, par un déluge de références plus ou moins foireuses aux précédents opus (phrases cultes repompées au mot près ; scène filmées à l’identique…etc… ), à croire que les scénaristes de ce film n’avaient pas assez d’idée pour tenir plus d’une demi heure alors ils se sont dit tient on va regarder la première trilogie et on va reprendre tous les trucs qui ont marqué pour les mettre de notre version à nous.
Et puis le gros manque c’est de ne plus avoir Schwarzy en Terminator (enfin si mais c’est dérisoire pour le coup ^^ ), en fait le gros souci de ce Terminator (le film), c’est qu’il manque un Terminator (le personnage) vraiment présent dans l’histoire ; ce qui faisait un des attraits des autres films de la série c’est la présence d’un Terminator récurent, joué par Arnold Scwarzenegger, qui était vraiment le personnage principal de ces films ; ici on perd le repère qui fait d’un film Terminator un Terminator…
Et juste un point qui fâche vraiment c’est l’enchaînement des scènes qui semble avoir été résalisé à la hache tellement c’est violent…
Ah oui, juste un truc aussi à savoir pour le futur : les machines, même si elle ne sont plus fabriquée par des humains seront toujours équipées de ports USB accessibles…ce doit être pour recharger les batteries Grin

Et là vous êtes en train de vous dire : mais il a dit au début qu’il avait trouvé le film bon, alors que là il est en train de le descendre à mort !!! mais qu’est-ce qu’il raconte comme connerie ???!!!!???? Grin

Et bien oui, j’ai trouvé malgré tout ce film bon. Car si on fait abstraction de ce que l’on sait sur Terminator (l’histoire globale de la première trilogie), on est, malgré toutes mes remarques, face à un bon film d’action, dans la plus pure tradition du blockbuster américain…et moi j’aime bien ça…c’est pas prise de tête (voir con même parfois ^^ ) et ça permet de passer un bon moment. De plus même si on peut regretter tous ce que j’ai pu dire avant il faut reconnaître que la photo est de bonne facture dans ce film, la teinte est plutôt à l’avantage de celui-ci ; les scène d’action sont assez bien filmée car malgré la nervosité de l’action on peut tout voir, ce qui n’est pas toujours le cas au cinéma ces derniers temps où l’on a souvent à faire à des scène d’actions dans lesquelles on ne distingue rien à tel point que l’on a l’impression que le caméraman est sous l’effet d’extasie (ou autres drogues qui énervent ^^ ). L’autre côté positif est que lorsque, comme ce fut le cas pour moi, on voit ce film dans une salle équipée en projecteur numérique, on peut vraiment profiter d’une image magnifique, les gros plans sur les personnages sont sincèrement saisissant…Et puis les acteurs jouent bien leur rôles, ils sont vraiment crédibles.
Et puis tout simplement, si on éteint sa zone mémorielle qui se souvient bien des trois premiers épisodes, on est face à un très bon film d’action tout court, avec des méchants méchants, des gentils gentils, et des héros héroïques Grin
Au final ce film aurait été tip top s’il ne s’était pas appelé « Terminator quoi que ce soit » Razz , c’est le côté terminator qui vient foutre la merde ici.

Un film à voir donc en connaissance de cause. Un bon film d’action qui ne mérite pas l’appelation « Terminator ».

0 Responses to Au cinéma ce soir…

  1. Bah honnêtement j’étais assez mitigé en sortant de la salle, mais je me le suis fait en VO ya quelques jours, et bah je l’ai vraiment trouvé d’enfer ! Comme quoi !

Lilian PAPIN en vrai de vrai…