ArTiSiS

Que fait une voiture sur une patinoire ? …….

Samedi 5 décembre, l’association Fast Rennes Furious (oh qu’il est beau le nom de l’assoc. Grin ) (une association de l’école de commerce ESC de Rennes) organisait, à l’occasion du Téléthon, une sortie sur le circuit Bugatti.
Le but de cette journée était que les pilotes (moi par exemple…oui oui je suis un « pilote » moi… Razz ) emmènent pendant toute la journée des gens pour faire des baptêmes de piste.

De mon côté je dois bien dire que ce fut une très bonne journée…et ce malgré une pluie incessante durant toute la journée. Et c’est là le truc (d’où le titre de la news…. Smile )… En effet la piste était détrempée (ça veut pas dire qu’elle était sèche hein, détrempée n’est pas l’inverse de trempée, comme ‘démanger’ qui ne veut pas dire vomir….. Grin ), et était donc super glissante.
La matinée j’ai effectué mes sorties sur la piste en désactivant l’ESP et bien je suis revenu l’après-midi en l’activant, car là c’était vraiment trop (en même temps, c’est dans ces conditions là que l’on se rend vraiment compte de l’utilité en terme de sécurité de ces systèmes : c’est pas du vent qui nous est vendu mais bien une sécurité efficace…). La matinée m’a donc permis de découvrir la sortie de piste en crabe (10 mètres dans la terre, et cela deux fois, ma voiture propre en est resortie avec une belle couleur marron, parsemée de quelques brins d’herbes sur toute la carrosserie… Smile )…et chaque virage donnait lieu à un dérapage plus ou moins léger…et ça pour tous les véhicules présent sur la piste : un vrai défilé de sortie de piste et de dérapages plus ou moins contrôlés.

C’était la première fois pour moi que je « pilotais » dans ces conditions sur circuit, ça fait drôle…et finalement C’EST drôle (enfin pour ceux qui n’ont rien cassé, car oui forcément il y eu un peu de casse ; surtout à cause de certains crétins qui se pensaient être des bêtes de course…et bien non Razz ).

Pour finir la journée, j’ai pu aussi profiter de l’éclairage course de la piste, car à partir de 17h30 il faisait nuit, et là on comprend la difficulté des pilotes lors des 24 Heures du Mans quand les conditions sont mauvaises. Car la pluie était, là encore, de la partie, en plus de la nuit…l’éclate totale quand on est bien dans l’ambiance.

Bien sûr, il n’est pas question de parler de temps au tour au vue des conditions météos de cette journée où tout le monde (à part certains…) faisait vraiment gaffe de ne pas sortir de la piste. Mais super moment malgré tout.

Le vrai point noir (car il y en a un) de cette journée ; c’est l’organisation : terrible (mais pas dans le bon sens du terme, non dans son sens négatif). On ne savait pas trop comment se déroulait la journée, comment et où récupérer les gens pour les baptêmes…enfin un grand n’importe quoi ; sans compter sur des départ en groupe au niveau de la sortie des stands, histoire que plein de voitures arrivent en même temps dans les premiers virages, qui ne sont pas d’ailleurs les plus simple…!!!
De plus, alors que nous avons fait ça pour le Téléthon, aucun retour nous a été fait de la somme récoltée par cette action (alors que la plupart des pilotes se sont inscrits par internet avec une adresse mail) : un petit retour aurait été plus qu’apréciable pour les personnes qui y ont participée…

Mais ces problèmes n’empêche pas cette journée d’avoir été extra….après tout c’est la piste (pour ceux qui n’aurait pas compris, j’suis vraiment accro à la piste… Grin )

Comments are closed.

Lilian PAPIN en vrai de vrai…