ArTiSiS

24 Heures du Mans 2010 – et de deux…

Comme prévu avant-hier, le temps n’a pas été à la fête en ce jeudi 10 juin. Toutefois, la pluie a « inondé » Le Mans durant l’après-midi et non pendant les essais. C’est donc sur une piste humide, pour ne pas dire détrempée que les équipage se sont lancés pour tenter de reprendre la pole position, ou tout du moins d’améliorer leur temps, mais pas sous la pluie, c’est déjà ça…
La première partie de ces essais a donc permis surtout d’assécher la piste par le passage répété des bolides ; laissant le classement sans grande modification.
A la pause, à 21h00, le circuit du Mans a accueilli quelques modèles de voitures dites « propres » (hybride, hydrogène, électrique …etc…), malheureusement, la présentation n’avait rien d’impressionnant et de démonstratif, mise à part les deux modèles hybrides, qui comme on le sait fonctionnent très bien, qui sont les seules à avoir effectuées plusieurs tours, les autres se contentant d’un simple tour avant de rentrer directement aux stands…pas très vendeur tout ça.
A 22h00, le directeur de course a lancé l’ultime offensive pour regagner des places dans la grille de départ. La piste étant cette fois-ci plus sèche, les chronos ont commencé à se rapprocher des temps de la veille. Une petite traversée de goutte a inquiété les écuries, mais cela n’a pas duré, juste quelques minutes, tout au plus. Après deux heures, de roulage, le classement reste inchangé pour les premières lignes.
Les Peugeot gardent leur trône conquis mercredi soir. C’est donc un lion qui rugira aux premières lignes de la ligne droite des stands samedi à 15h00 pour le départ de ces 78ème 24 Heures du Mans devant la marque aux quatre anneaux ; Audi n’ayant pas rattrapé son adversaire, malgré un rapprochement des chronos.

Comments are closed.

Lilian PAPIN en vrai de vrai…