ArTiSiS

Elle poursuit sa route…

La comète 103p Hartley continue son chemin sur la voute célèste. La Lune de plus en plus lumineuse en ce moment (phase gibbeuse croissante) hier soir, complique un peu la tâche de prise de vue, le ciel n’étant pas vraiment noir.
Cela n’empêche pas la chose, l’utilisation d’un logiciel de traitement d’images astrophotographiques aidant (IRIS).

C’est pour cela que depuis quelques jours les photos se font attendre sur le site…le logiciel n’est pas d’une simplicité absolue à appréhender..;mais ça vient…petit à petit.

Les trois photos qui suivent sont donc le résultat de traitements effectués sur des lots de photos prises sur les derniers jours (quand la météo permettait la prise de vue : c’est-à-dire le 14, 16 et 17 octobre). Pour chaque image il y a derrière environ 40 à 50 photos assemblées et traitées par IRIS afin d’augmenter les détails de l’image finale. En gros le travail d’IRIS est d’optimiser chaque photo d’un lot, puis de les aligner et enfin de les additionner pour donner le résultat final ; permettant dans le même temps de faire un semblant de pose longue (ex : en additionnant 50 photos de 5 secondes, on obtient une image à peu près équivalente à une photo de 250 secondes).

Chaque images est donc composée d’une cinquantaine de vues prises entre 3 secondes et 13 secondes, avec des réglages de sensibilité et d’ouverture différents (entre 1600 et 6400 ISO pour la sensibilité et entre 2.8 et 4.5 pour l’ouverture).

Photo du 14 octobre 2010 :

Photo du 16 octobre 2010 :

Photo du 17 octobre 2010 :

Le résultat des images commence à devenir intéressant…enfin je trouve Grin
Et puis c’est le pied d’apprendre un nouveau joujou logiciel Yes. Le seul truc chiant c’est que ça prend pas mal de temps pour composer une image… Wink

Bon pour hier et aujourd’hui c’est pas gagné au niveau de la météo, des nuages d’hier soir nous sommes passé à la flotte…wait&see Frown

Comments are closed.

Lilian PAPIN en vrai de vrai…