ArTiSiS

Les Cévennes 4/5

Et parce que Les Cévennes c’est de la montagne mais aussi des trous, des gros trous, de très gros trous, nous voici reparti en visite sous la Terre pour visiter l’Abîme de Bramabiau, ou la fin du Bonheur. Pas de pessimisme ici mais c’est comme ça que s’appelle la rivière qui plonge dans ce « trou » et qui en ressort sous un autre nom : le Bonheur (la rivière Bonheur) s’arrête donc ici.

Comments are closed.

Lilian PAPIN en vrai de vrai…